Monique Vuaillat, Denis Hartzfeld et Bernard Pouyet

Le collectif  Migrants en Isère a présenté les 1ers Etats généraux des migrations, qui se dérouleront le 3 décembre à la MC2. Tables rondes, témoignages et reportages sont au programme. Daniel Cohn Bendit sera le grand témoin de cette journée et seront également présents : le maire de Grande Synthe et le maire de Ouagadougou (qui accueille un grand nombre de réfugiés), Daniel Pennac qui fera une lecture de « Eux c’est nous » et la photographe Maryvonne Arnaud qui présentera son film « En Vie ».

A noter également : le festival de la Cimade : Migrant’scène, du 15  novembre au 3 décembre.

le collectif  « Migrants en Isère »

Le collectif « Migrants en Isère », regroupe 14 associations, parmi lesquelles ADA-Accueil Demandeurs d’Asile,  APARDAP-Association de Parrainage Républicain des demandeurs d’Asile et de Protection, L’Appart, la Cimade, Médecins du Monde… Chacune de ces association est active dans le quotidien des migrants, hébergement, défense des droits et aide administrative, santé etc.

Les Etats généraux des migrations

Informer, sensibiliser le grand public, rétablir des vérités chiffrées sont les ambitions de ces Etats généraux . Depuis un siècle, le chiffre des migrants est stable en France, les réfugiés et déplacés sont en revanche en constante augmentation dans le monde. Chaque année 60 000 demandes d’asile sont déposées en France et 70% sont rejetées.

Quatre tables rondes avec des experts nationaux, des associations locales et des migrants sont organisées sur les thèmes suivants :

  • Pourquoi les migrants quittent-ils leur pays? les causes géopolitiques (guerre, sous-développement, pratiques culturelles, climat, rôle nouveau des frontières…)
  • Les migrants des profiteurs? Regards sur le droit au travail,, à l’hébergement, le droit à la santé et à la scolarisation
  • La France et les pays de l’Union Européenne sont-elles encore des terres d’accueil? Où en est-on de la demande d’asile et des titres de séjour
  • Construire ensemble un société diverse et solidaire
Le projet :

Croiser les approches, culturelles, politiques et contribuer à faire de l’Isère un lieu d’innovation sociale et de développement des démarches citoyenne sur les questions de migrations, d’asile et d’exil. Echanger, pour pacifier le débat en informant sur les raisons de l’immigration. Des  témoignages de migrants sont prévus à chaque table ronde, afin d’interpeller le  public et faire jouer la solidarité. Une série de pastilles sonores, permettra également d’évoquer les préjugés dont sont victimes les migrants.
Mettre l’Etat en face de ses responsabilité en interpellant les pouvoirs publics sur le Droit au travail et le Droit à la formation, entre autres, sachant que les demandeurs d’asile n’on pas le droit de travailler avant d’obtenir une autorisation administrative, ce qui peut prendre des années.
Il  s’agit également de faire connaître les actions déjà en place, telles que l’initiative du Barreau de Grenoble qui informe les nouveaux arrivant en Isère de leurs droits et des démarches administratives à accomplir ou Le DU Pass (Diplôme universitaire), qui permet aux migrants de se mettre à niveaux et d’accéder aux études supérieures.
A Grenoble, une plate-forme a été créée et beaucoup de propositions d’hébergements d’urgence émanant de particuliers sont régulièrement enregistrées.

Entrées gratuites sur inscriptions www.eventbrite.fr

Photos : Jacques-Marie Francillon

Texte : Club de la presse