Basée sur les quais du Drac à Fontaine, la station associative News FM (101.2) a présenté lors d’un Médiapéro sa campagne de crowdfunding, lancée il y a quelques semaines pour faire face à la baisse des financements publics et qui doit se terminer le 8 juin prochain.

Son objectif ? Récolter 6000€ en vue de financer le fonctionnement de la radio (40%), la refonte de l’identité visuelle (30%) et de nouvelles actions (30%). « Si chaque auditeur mettait 1€, on serait sauvés », estime Farid Boulacel, directeur de cette radio qui compte 6 salariés (animateur, technicien, journaliste, programmateur, secrétaire, directeur de programmes) et 27 bénévoles pour 30 000 auditeurs.

Née dans un sous-sol à Echirolles il y a 26 ans, News FM voulait bousculer les préjugés : « Les médias ne relaient que les informations négatives issues des quartiers populaires mais ne mettent pas en avant les initiatives issues de ces mêmes quartiers », se souvient la radio, qui travaille depuis à valoriser les initiatives des habitants, des jeunes, des associations et des collectivités à travers différents programmes.

Son credo ? Combattre les préjugés par l’échange, en donnant la parole aux habitants. Elle a ensuite déménagé à Fontaine en 2003 pour s’installer dans une petite maisonnette des quais du Drac.

L’équipe de News FM a reçu le Club dans ses locaux de Fontaine lors du Médiapéro pour présenter son projet de crowdfunding. Crédit photo : ML/Le Club.

 

Un modèle économique mixte

Pour réussir ce pari, News FM a dû développer un modèle économique basé à la fois sur les subventions, mais aussi sur des appels à projets institutionnels à travers, notamment, la mise en place d’ateliers d’éducation aux médias dans les écoles, centres sociaux et MJC. « Cela fait trois ans que, petit à petit, les aides qui nous étaient allouées baissent, avec la fin des financements de la région et du département pour les appels à projet, la baisse de la convention avec la commune de Fontaine et baisse de l’aide annuelle du Ministère de la Culture) », notent les salariés de la radio. Deux contrats n’ont pas pu être renouvelés, alors que la radio produit plus de 20 émissions par semaine, une dizaine de plateaux radios ainsi qu’une dizaine de sessions d’ateliers d’éducations aux médias tous les ans.

Si l’objectif fixé dans sa campagne de crowdfunding est dépassé, la radio prévoit déjà d’assurer plus de services, « avec la création d’un poste en CDD pour le retour de l’émission matinale, la mise en place de supports à chaque atelier afin de rendre visible les projets, ainsi que la valorisation d’initiatives avec plus de communication et d’image ».

Texte et photos : Le Club.