Le Club de la presse de Grenoble a tenu le 27 septembre dernier son AG annuelle. Avec, au programme, l’élection d’un nouveau conseil d’administration, mais aussi, présentation des dernières réalisations du Club : nouveau site internet, nouveau logo, mais aussi la création d’un Prix de journalisme pour lutter contre les inégalités, le racisme et l’antisémitisme pour l’an prochain.

C’est une AG au format renouvelé que la présidente, Marie Lyan, a animé, aux côtés du trésorier, Gilles Galoyer. Consultable cette année sous la forme d’une plaquette distribuée aux membres, le rapport d’activité a recensé pas moins de 7 ateliers, 4 projections cinéma au sein du nouveau cycle « Journalisme & » en partenariat avec le cinéma Le Club, 6 débats, rencontres et conférences de presse.
Le Club a aussi dévoilé son nouveau site (www.clubpressegrenoble.org), assorti d’un nouveau logo du Club, plus épuré et actualisé, issu des réflexions d’un comité composé de plusieurs membres du Club (Marguerite Masson, Fabienne Combier, Jacques-Marie Francillon, Cécile Cornillet). Chargée du développement du site, Marguerite Masson (société Sisternet) a présenté ce nouvel outil, consultable sur ordinateur, tablettes et smartphones, qui permettra au Club d’améliorer sa visibilité et l’interaction avec les adhérents à travers une nouvelle palette de services : formulaire d’adhésion en ligne, agenda, actualités du club et de la profession, et bientôt newsletter et services d’offres d’emploi.


Gilles Galoyer, Isabelle Doucet et Marie Lyan

La création d’un Prix en journalisme pour 2018
La présidente a ensuite mis l’accent sur la présentation des projets pour l’année à venir, à commencer par la création d’un Prix en journalisme pour la lutte contre les inégalités, le racisme et l’antisémitisme pour 2018. Isabelle Doucet, instigatrice et porteuse du projet, a présenté les grandes lignes de ce projet, soutenu par la préfecture et la Dilcrah, ainsi que par le Département de l’Isère. Deux prix (dotation : 1000€) seront remis, lors d’une grande conférence faisant intervenir des spécialistes du secteur, à des journalistes au niveau national dans les catégorie presse écrite et audiovisuel, tandis qu’un prix de 300€ sera dédié aux productions qui seront réalisées par les collégiens des quartiers sensibles du département de l’Isère.

Vincent Riberolles, Isabelle Doucet, Gilles Galoyer, Marie Lyan, Frédéric Baert, Marie-Christine Rey, Véronique Granger. Sont absents : Fabienne Combier, Chloë Salles, Gérard Fourgeaud et Laurent Marchandiau.

Autre projet sur le feu ? Le lancement d’une exposition et d’un documentaire, réalisé par le Club, en partenariat avec la Ville de Grenoble, à l’occasion du Jubilé des JO de 1968. L’objectif ? Faire découvrir le travail de la presse à l’époque des Jeux Olympiques à travers des photos, des témoignages filmés, et des témoignages de journalistes et cinéastes de l’époque. Un projet porté au sein du Club par la vice-trésorière, Marie-Christine Rey, accompagnée de plusieurs membres du club (Jean-Marc Blache, François Perez, Jack Lesage).
Encore des efforts pour les finances
Sans surprise, et face à l’absence totale de subventions directes de collectivités (hormis un hébergement à titre gracieux par la CCI de Grenoble), le trésorier, Gilles Galoyer, a présenté un bilan mitigé. D’un côté, le déficit, endémique depuis trois ans, a réussi à être réduit à environ 3500€ contre 8000€ l’an passé, grâce à un travail sur les charges ainsi qu’aux bons résultats enregistrés par le partenaire du Club, Didier Cayol, en charge de la régie publicitaire de l’annuaire. Malgré cela, le Club reste en danger et doit trouver de nouvelles ressources de financement.
Si, à l’image d’autres clubs, l’organisation de grands projets tels que l’organisation du nouveau Prix en journalisme pourrait apporter un nouvelle source de revenus, en plus des adhésions et des revenus générés par l’annuaire, le Club devra continuer à se pencher sur le développement de nouveaux projets et services (ateliers, etc…). Une refonte de la forme de l’annuaire, visant à permettre, à terme, une adhésion tout au long de l’année, est notamment envisagée.
Cette fois encore, un appel est donc lancé auprès des adhérents, chacun pouvant apporter sa pierre à l’édifice à travers différentes pratiques : en apportant des idées, des projets, des partenaires potentiels, mais aussi en collaborant à la diffusion de l’annuaire, et en soutenant le Club à travers l’adhésion annuelle, qui reste sa principale source de revenus.
Le bilan moral a été approuvé à l’unanimité, et à l’unanimité moins une abstention pour le bilan financier.
Un nouveau conseil d’administration
Compte-tenu des projets en cours et de l’urgence de trouver des fonds pour la survie du Club, la présidente a invité chaque administrateur et chaque candidat à se positionner sur un comité qui chapeautera les priorités à venir : finances, site internet et réseaux sociaux, prix de journalisme, Exposition pour le jubilé des JO de 1968, ateliers et projections cinéma…
Victor Guilbert, Cécile Cornillet, Isabelle Touchard et Caroline Thermoz-Liaudy ont choisi de ne pas se représenter cette année. Un grand merci à toutes et à tous, pour leur travail et les actions menées au sein du CA.
Le nouveau Conseil d’administration est composé comme suit :
Présidente : Marie Lyan, journaliste
Vice-président : Frédéric Baert, journaliste
Trésorier : Gilles Galoyer, photographe
Trésorière adjointe : Marie-Christine Rey, journaliste à la Ville de Grenoble
Secrétaire : Vincent Riberolles, journaliste
Secrétaire adjoint : Laurent Marchandiau, journaliste
Administratrices et administrateurs : Fabienne Combier, journaliste à Présences, Isabelle Doucet, journaliste à Terre Dauphinoise, Gérard Fourgeaud, journaliste à France Bleu Isère, Véronique Granger, rédactrice en chef à Isère Mag et Chloë Salle, maître de conférences à l’Ecole de journalisme de Grenoble (EJDG).

Crédit : Club de la presse